Touch of charme

Bernhard Martin

Bernhard Martin renouvelle les cabinets de curiosité de l’époque baroque par la collecte, l’appropriation d’objets, de fragments et d’images.
Dans ses sculptures comme dans ses tableaux, Bernhard Martin réunit l’ancien et le nouveau, le banal et le précieux éprouvant la nécessité d’atteindre une totalité. Il propose une iconographie liée à la société de consommation, aux loisirs, au sexe et à la drogue. L’histoire de l’art lui offre un vaste champ d’investigation. Il adapte les canons académiques du portrait, de la peinture de genre ou de paysage. Sur une même toile, techniques et procédés picturaux de style et d’époque différents s’entremêlent créant une composition labyrinthique et énigmatique. Les surfaces colorées sont maculées, léchées, brossées, striées et fonctionnent comme une invitation à la flânerie.