BP

« BP est le nom d’un groupe d’artistes (…), ce n’est pas une abréviation mais un signe qui désigne leur activité collective et permet d’en identifier les résultats, de mettre un nom sur des produits en conservant l’anonymat des producteurs.
Cette enseigne ne vaut pas que pour le geste qu’elle opère et représente à la fois. Elle connote nécessairement le pétrole, ses dérivés et l’univers impitoyable qui en découle. Aussi BP est-il un terme générique, il programme l’ensemble des thèmes et des matériaux que le groupe met en œuvre. Huiles de vidange, bidons, pompes à essence, etc., il n’est aucun élément d’aucune pièce de BP qui n’appartient au champ sémantique du pétrole, aucun objet, aucune installation qui renvoie à cette matière première. Leur vocabulaire plastique résulte d’abord de la récupération de ces objets et de ce fluide magique. »
(texte de  Christian Bernard, extrait de la publication)