Carole Benzaken

Exposition(s) présentée(s) :
Galerie de l’École, Villa Arson, Nice
19 janvier – 12 février 1995

Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens
25 février – 23 avril 1995

Sala « El Roser », Escola municipal de Belles Arts, Cavallers
05-26 mai 1995

Diplômée de l’ENSBA, Carole Benzaken expose dans la Galerie de l’École le fruit d’un travail effectué à la Villa Arson au cours d’une résidence. Le catalogue documente cette production en donnant à voir des travaux préparatoires sur papier de petit format ainsi que les grands tableaux dynamiques et colorés qui prennent pour motif des tulipes. Élue pour la simplicité de ses formes et sa dimension paradoxalement masculine, la tulipe devient un élément sériel que l’artiste décline dans des compositions qui rejouent avec humour les standards de la peinture abstraite américaine. Bien qu’elle parte d’un élément réaliste très connoté, Carole Benzaken fait basculer l’image photographique de la fleur du côté de l’abstraction en découpant le plan du tableau en bandes verticales ou horizontales qui viennent fragmenter la figuration. Elle confère également une dimension picturale et gestuelle à l’image qui reste floue par endroits et s’enfonce de la sorte dans l’épaisseur de la peinture. Spécialiste de l’art américain d’après-guerre, Ann Hindry met en perspective ce travail avec celui de quelques acteurs du Modernisme en insistant sur l’autoréférentialité des peintures de Carole Benzaken.