Côte noire G.R.A.M.

Fondé en 1987 à Graz (Autriche), G.R.A.M. « a axé depuis des années son travail sur les constructions esthétiques mais aussi sémantiques des médias de masse : imagination collective, schémas et images toute faites, personnages provoquant l’identification, mythes et clichés ».
« Côte noire poursuit une série de travaux appelés Paparazzi qui se meuvent entre prosaïsme et fiction, entre identification et désaveu. » G.R.A.M. a participé cette année au Festival de Cannes, au Grand Prix de Monaco et a vécu ces moments intenses de la Côte d’Azur. Les images produites qui mélangent les célébrités réelles ou potentielles et les « indigènes », sont des clichés : le flou, le grand format, le noir et blanc sont un mode d’accès agglomérant à notre société et au monde où nous vivons. »
(extrait communiqué de presse de l’exposition)