Écritures dans la peinture, complément

« Nous sommes tous là (presque tous) pour un mois réunis, complices en écritures…

Il y a peu de temps encore l’époque nous contraignait à la marge et à l’attente.

Trente années depuis nos balbutiements au « Club des Jeunes », quinze après la disparition de Robert Rovini, le poète du refus sans cesse affirmé de vivre et de créer nulle part ailleurs qu’ici, sept ans déjà la fin d’Artitudes…

Nous sommes là… n’avons-nous pas souvent appelé un lieu d’échange, de lumière et de vie?… Et voilà que s’ouvre la Villa Arson jusqu’alors enfouie dans les silences de l’oubli.

Nous sommes enfin là, nombreux : artistes, lieux et galeries, réfléchis ou tumultueux, nous disputant l’Art dans la Ville.

Ecoutez et regardez les espoirs du printemps, dans l’air des vibrations nouvelles pour imaginer la réalité, pour réaliser l’imaginaire… Nous voilà tous, presque tous, là… »
(texte de Henri Maccheroni, extrait du catalogue)