Erwin Wurm

Exposition(s) :
Kunstverein, Hambourg
18 mars – 25 avril 1993

Galerie Carrée, Villa Arson, Nice
10 avril – 30 mai 1993

Si son travail a été remarqué lors de la manifestation Aperto à Venise en 1990, Erwin Wurm est encore un jeune artiste en 1993 au moment où le Kunstverein de Hambourg et la Villa Arson lui consacrent une exposition. Les œuvres documentées dans le catalogue sont datées de 1986 à 1992 et font partie de ses premiers travaux. Erwin Wurm développe alors le principe du recouvrement en métamorphosant notamment les structures minimales par la réintroduction d’indices du corps avec toute une série de sculptures, parfois doublées de modes d’emploi, qui recourent à des vêtements et qui le mènent également à la performance et à la vidéo. Parallèlement, les Dust pieces, prélèvements de poussière travaillent en creux la notion de sculpture en la faisant glisser vers l’inframince. Le texte littéraire de Peter P. Lawson oppose une fiction à l’impermanence du travail d’Erwin Wurm.