Jean-Paul Chambas

« Comment devient-on un vainqueur ? Si l’on sort de la nuit préhistorique et identificatoire où tous les taureaux sont noirs, il faut distinguer l’objet que gagne le vainqueur du modèle que le vainqueur imite : père, maître, héros mythique. Pour vaincre, Chambas a dû construire une mythologie pleine de demi-dieux : Hemingway, Malcom Lowry, Delacroix, Toulouse-Lautrec, Franz Kafka, etc. Il a peint ces héros, il a vécu comme certaines d’entre eux, il s’est identifié. Le modèle plastique des oeuvres antérieures est moins le collage surréaliste que l’affiche de cirque ou de cinéma qui rassemble sans souci des propositions maints visages de star avec leurs hauts faits et les objets de leur passion. Chambas est un vainqueur. Ed io anche son pittore ! Victor Chambas. Chambas Pictor. »
(texte de Joseph Mouton, extrait de la publication)