Jérôme Boutterin

Exposition(s) présentée(s) :
Les absences du modeleur
Galerie de l’École, Villa Arson, Nice
16 février – 19 mars 1995

Galerie Romagny, Paris
08 juin – 08 juillet 1995

Les grands dessins au crayon de couleur que Jérôme Boutterin présente en 1995, dans la Galerie de l’École, sont le fruit d’un travail effectué à la Villa Arson au cours d’une résidence. Ils mettent en œuvre des formes balbutiantes, posées au bas de la feuille de papier, qui semblent avoir du mal à s’énoncer au sein de cette plage blanche dont elles n’occupent jamais toute la surface. Leur contour est obtenu de manière rudimentaire en suivant un rythme binaire de segments irréguliers, approximativement horizontaux et verticaux. Comme dans les dessins d’enfant, Jérôme Boutterin remplit ces formes maladroites et improbables avec un crayonnage de hachures qui suivent des directions opposées mais donnent une densité et un poids indéniables au dessin. Jean-Philippe Vienne voit une sorte d’ascèse dans ces dessins dans la mesure où ils sont orphelins des motifs dont ils prennent leur origine, l’artiste ayant pris le parti de distancier les courbes de ces derniers à travers une contrainte qui n’accepte que la ligne droite.