Jeunesse | Youth

Saâdane Afif

« Entre le « guetteur » et le « touriste aléatoire » : Saâdane Afif s’emploie essentiellement à produire des déplacements, toutes sortes de déplacements ; de sens, de forme ou de responsabilités, de flux parfois (Mise à flot, 2001 ou Courant d’air, 2001). Dans la grande braderie de l’art contemporain, la petite entreprise de Saâdane ne propose que des articles dépareillés, des fins de série, tâchant à chaque exposition de réinventer de fond en comble les modalités d’existence de sa propre production, d’en réinitialiser les paramètres. Compteurs à zéro. Ses dispositifs plastiques jouent avec les clichés et les conventions (du genre ? De tous les genres, plutôt…), les tournent et les détournent, les usent, les jettent et recommencent ailleurs. Balles neuves. La compilation, comme formule de réunion, revient souvent dans le travail de l’artiste ; compilations de slogans, d’images (Poetic Lambda, 2001), compilations de noms (Spéciale dédicace,1998) ; de même la polysémie et l’imprécision d’identité (il n’hésite pas à passer commande d’œuvres précises à d’autres artistes), qui confèrent une amplitude large à un art mouvementé et pivotant sans cesse sur lui-même, comme un chat quantique courant méthodiquement après les coïncidences multiples de sa propre queue. »
(extrait communiqué de presse de l’exposition)

Saâdane Afif est né en 1970.
Résident de la Villa Arson en 2001, il vit et travaille à Berlin.