Jorge Ribalta

Exposition(s) :
Galerie de la Villa, Villa Arson, Nice
11 janvier – 10 février 1991

L’exposition de l’artiste espagnol Jorge Ribalta à la Villa Arson fait suite à une résidence au cours de laquelle il réalise de grands tirages photographiques sur toile qui représentent des scènes urbaines. Ces images de foules fragmentées et floutées qui mettent en œuvre « l’irreprésentabilité de la réalité », pour reprendre le texte liminaire de Christian Bernard, sont issues de maquettes fabriquées par l’artiste. Le catalogue alterne des reproductions des pièces et des vues de l’accrochage très serré dans la Galerie de la Villa. Il comporte, en outre, un échange de lettres entre l’artiste et Yves Bélorgey dont le riche contenu vient éclairer les postures plastiques de Jorge Ribalta et, plus largement, les points de vue théoriques des deux artistes.