Julia Ventura

Exposition(s) :
Galerie de la Villa, Villa Arson, Nice
28 janvier – 19 février 1989

Invitée à la Villa Arson, l’artiste portugaise Julia Ventura réalise une installation au cours de laquelle elle tapisse intégralement les murs de l’espace d’exposition d’un motif répétitif, issu de ses recherches photographiques antérieures sur le langage. Il s’agit d’une succession d’autoportraits incongrus dans lesquels elle apparaît de profil, les yeux fermés, tirant la langue et formant avec ses mains d’étranges figures. Ces images photographiques troublantes, redoublées tête-bêche et mises en miroir sur un fond bleu, jaune et noir sont visibles sur trois doubles pages situées au centre du catalogue. Il en ressort des jeux ouvertement décoratifs qui court-circuitent toute notion de communication et tendent vers la dépersonnalisation du sujet et son objectivation comme l’explique très clairement le texte de Manon Blanchette.