Laura Lamiel

Résidents à la Villa Arson

« … mais non, le soleil y venait de toutes parts, bien que jetant de légères ombres, la lumière naissait de la couleur même des choses.
Ici tout s’expliquait, tout se résolvait dans une irradiation aussi intérieure que douce – un nouveau degré de conscience, en vérité, une liberté que quelques esprits avaient dégagée, directement semblait-il, de l’expérience sensible. L’arrière-pays. »
(texte d’Yves Bonnefoy, extrait du catalogue)