Ludovic Lignon 1990/92

L’ensemble de ces musique constitue les 14 étapes d’un travail, réalisé entre le printemps 1990 et l’automne 1992, sur bande magnétique. Il invite à l’expérience d’une écoute particulière, attentive, impliquée dans l’espace d’un flux sonore riche, où persiste la présence d’une sensibilité plastique.
Chaque pièce est un enregistrement simultané de différentes musique à l’état brut ou en fragment : « elles son simplement mixée, tandis que je contrôle leurs intensités ».
Le travail est ici ; au sein du matériau, en dynamique dans la durée musicale. Il prend son sens avec l’activité physique de notre écoute.