Man Ray Georges Ribemont-Dessaignes

“Le néant ne s’apprend ni ne s’enseigne. L’intellect n’en a que faire. L’immanence au néant n’est pas de son ressort : elle ne se définit, ne s’analyse, ne se raisonne, ni s’explique et touche à l’ineffable. Seuls, donc, les métaphysiciens et les mystiques parlent de nichts et de nada. Et les efforts qu’ils tentent à cette fin ne parviennent qu’à insinuer notre accession à un état nullement sensible et cependant délectable. Cette délectation diffère essentiellement de celles que nous procure en ses merveilles la réalité sensible : elle échappe à toute qualification et se communique non par voie de connaissance, mais d’énigme, non de persuasion, mais envoûtement.”
(texte de Jean Cassou, extrait de la publication)

47 pages en ff sous couverture, réédition du texte paru en 1930 aux éditions Gallimard.