Michael Krebber

« Michael Krebber, dont c’est la première exposition importante en France, a réalisé pour la Villa Arson un ensemble nouveau de peintures et de dessins qu’il confronte à des œuvres plus anciennes. Il a conçu cette exposition comme un cours donné lors d’une classe de composition.

Je n’ai pas besoin de faire de l’art ; je peux simplement regarder une peinture et c’est la même chose que de la repeindre.
Je ne pense pas que je peux inventer quelque chose de nouveau en art ou dans la peinture, parce que quoique je veuille inventer ça existe déjà. Comme solution, j’ai choisi de ne pas arrêter de chercher. Je ne vois pas une grande différence entre les termes « composer » et « interpréter ». »
(extrait communiqué de presse)