Philippe Gronon

« Philippe Gronon travaille à la limite du visible, et pourtant les oeuvres de cet artiste semblent formuler les poids des sujets qu’elles investissent. Circonscrites à l’objet représenté, et à lui seul, elles font corps avec lui. La stratégie de la représentation photographique dont s’empare l’artiste réside dans l’hyperprécision de la prise de vue qui manifeste l’illusion de la présence de l’objet plutôt que sa représentation, instaurant une position d’instabilité par rapport à sa réalité.
En s’appropriant la photographie, dont l’essence même est geler un instant, Philippe Gronon insiste à travers sa démarche sur cette capacité, tout en mettant l’accent sur un certain nombre d’objets qui ont un potentiel d’image, d’information, de dérives et sur lesquels tout peut d’inscrire, défiler ou être projeté : c’est la chambre noir, un tableau noir qui reste vierge, même s’il a pu être l’objet d’un passé… »